REGALIM CONSEIL propose un accompagnement sur mesure pour vous informer sur la réglementation alimentaire et vous aider à l’appliquer.

 

DOMAINES D'INTERVENTION 

Conseil réglementation alimentaire verification etiquettes controle etiquetage

 

APPLICATION

DE LA RÉGLEMENTATION

A distance ou sur site, nous sommes à vos côtés pour vous aider à appliquer la réglementation alimentaire et répondre à toutes vos questions.

 

VEILLE RÉGLEMENTAIRE

PERSONNALISÉE 

Nous sélectionnons les informations pertinentes pour votre activité et vous les communiquons sous la forme qui vous convient.

veille réglementaire agro alimentaire informations alimentaires
formation en agro-alimentaire formation reglementation

 

FORMATIONS

Nous nous adaptons à vos besoins pour vous proposer des formations sur mesure, en inter-entreprises ou en intra-entreprise

 

A PROPOS DE REGALIM CONSEIL

Ingénieure diplômée de l'Ecole Nationale Supérieure d'Agronomie de Toulouse, Marie-Pierre OSPITAL a acquis une longue expérience dans l’industrie agro-alimentaire.

Elle a été responsable des Affaires Réglementaires pendant près de 20 ans, après une première expérience en recherche et développement pour des produits de nutrition spécialisée. Elle dispose ainsi d’une double expertise technique et réglementaire.

Depuis 2009 elle a développé sa propre activité de conseil et de formation pour accompagner les TPE, PME et grands groupes de l’agro-alimentaire sur la réglementation.

 

INGÉNIEURE AGRO-ALIMENTAIRE

 

INGÉNIEURE AGRO-ALIMENTAIRE

 

A PROPOS DE RÉGALIM

 

A PROPOS DE RÉGALIM

 

REGALIM CONSEIL EN PARLE

images.jfif
Contaminants : des exigences plus strictes

Le Règlement (CE) n°1881/2006 fixant des teneurs maximales pour certains contaminants dans les denrées alimentaires a été modifié à 4 reprises lors de cette période estivale :

  • Le Règlement (UE) 2021/1317 du 9 août 2021 a tout d’abord abaissé les limites en plomb dans certaines denrées alimentaires (abats, certaines denrées destinées aux nourrissons et aux enfants en bas âge, …) et en a ajouté pour le sel et les épices notamment.

  • Le Règlement (UE) 2021/1323 du 10 août 2021 a diminué les limites en cadmium pour de nombreuses denrées alimentaires, dont la majorité des fruits, des légumes et des céréales, et fixé des teneurs maximales pour certaines denrées alimentaires telles que des légumineuses, des graines oléagineuses, le sel ou certaines denrées destinées aux nourrissons et aux enfants en bas âge.

  • Par ailleurs le Règlement (UE) 2021/1399 du 24 août 2021 a réduit les teneurs maximales pour les sclérotes d’ergot dans les céréales brutes autres que le maïs et le riz. En ce qui concerne les alcaloïdes de l’ergot, des limites sont désormais établies pour les grains de certaines céréales (orge, blé, …) mis sur le marché pour le consommateur final ainsi que pour leurs produits de mouture, le gluten de blé et les préparations à base de céréales destinées aux nourrissons et aux enfants en bas âge.

  • Enfin le Règlement (UE) 2021/1408 du 27 août 2021 a ajouté des limites en alcaloïdes tropaniques dans certains produits dont le maïs, le sarrasin et leurs produits de mouture, mais aussi les infusions.

Il est à noter que la majorité de ces changements s’appliquent dans des délais très courts.